Le Languedoc, l’histoire d’une région viticole entre révolution et renouveau

Oc en Occitan veut dire « oui ». Parlons des vins du Languedoc, des vins de la région qui dit « oui » à la révolution, « oui » à l’authentique et « oui » au renouveau. 

L’été est là, le soleil est à la porte et sans doute que certains d’entre vous prévoient de passer leurs vacances dans le sud de la France, proche des vignes. Le Languedoc-Roussillon est une destination de rêve pour celui qui souhaite profiter du soleil et découvrir des vignerons qui ont plein d’histoires à raconter. Le Languedoc et le Roussillon réservent des surprises aux amateurs de vin. Situées entre le Rhône et les frontières espagnoles chaque région a ses spécificités, ce qui explique d’ailleurs que le Languedoc et le Roussillon ne soit rattaché administrativement que très tard (en 1972). 

Concentrons-nous aujourd’hui sur la région du Languedoc qui s’étend sur trois départements : l’Hérault, le Gard et l’Aude. 

Les vins du Languedoc, la construction d’une réputation 

La réputation de la région est particulièrement ancienne puisqu’elle débute avec les premiers pas de la viticulture en France à partir de l’Antiquité. L’empire romain porte les vins du Languedoc sur toutes les tables des Grands hommes. A la chute de l’Empire, le vignoble sera passé sous silence. A partir de ce moment la renommée de la région viticole sera fluctuante. Au XVIIe siècle malgré les aléas politiques, économiques et sociaux les productions languedociennes sont tournées vers l’eau de vie destinée à la distillation. Au XIXe siècle la crise phylloxérique frappe l’ensemble du vignoble de France : le Languedoc n’est pas épargné. 

Pour remonter la pente, la région va axer ses productions sur de la quantité plus que la qualité. Il s’agit alors d’un vin de table plébiscité par la classe populaire, qui aime ce vin puissant, chaud et – osons le terme, rentable. En 1900 le Languedoc est le premier fournisseur de vins en France. Mais les vignerons ne s’enorgueillissent aucunement de cette situation car très vite les choses changent. Une loi autorisant la chaptalisation (fait d’ajouter du sucre dans le vin de manière à augmenter le taux d’alcool) est mise en place, et avec elle un conséquent système de fraude. C’est ainsi que démarre la fameuse révolte des vignerons du Languedoc.  

Les vins du Languedoc l’histoire d’une révolution

C’est en 1907 que les vignerons du Languedoc se révoltent. L’impact du phylloxera sur les vignes, la recrudescence des fraudes, l’importation des vins d’Algérie et l’absence de soutien du gouvernement de l’époque, sont autant d’éléments qui mènent les vignerons de la région à démontrer leurs mécontentements. Leur vin régional, naturel, ne se vend plus car d’autres sont importés, modifiés et vendus à moindre coût. Les vignerons n’ont plus de salaire : la famine s’installe dans le sud de la France, à partir de cette date. 

La foule de vignerons en colère, insurgée, se présente devant les portes de l’hôtel de ville de Narbonne : il y aura 5 morts. Une grève générale est alors déclarée, le Sud tout entier se soulève. De grands hommes tels que Pierre Le Roy, fondateur des AOC, se feront connaître lors de ces révoltes, pour leur soutien aux producteurs. Le gouvernement n’aura d’autre choix que de prendre des mesures radicales. Les textes de lois sont modifiés. Les vignerons du Languedoc gagnent cette bataille.  

En 1980 le Languedoc Roussillon est officiellement une appellation d’origine contrôlée. Ce label valorise la région et les vignerons ne se font pas prier pour redoubler d’énergie afin de hisser haut les couleurs de leurs vignobles. 

Les vignerons du Languedoc, vers un renouveau viti-culturel

Aujourd’hui les vignobles ont tiré les enseignements de ce cheminement viticole. C’est un réel renouveau qui est constaté dans les méthodes de la région.  Les vignerons se tournent ainsi tout naturellement vers la viticulture biologique. Le bio, est-ce une question de génération ? Une chose est sûre, il est quasiment impensable pour les jeunes vignerons qui s’établissent dans le Languedoc de ne pas inclure le vivant et l’environnement dans les démarches viticoles. Ainsi, en 2016 le Languedoc est perçu comme le vignoble le plus bio de France.

Le domaine Aubert et Mathieu a d’ailleurs fait le choix de s’impliquer à 200% dans le respect de l’environnement : de la vigne au packaging tout se doit d’être écoresponsable. La qualité longtemps sacrifiée par les aïeuls vignerons trouve aujourd’hui un écrin moderne pour satisfaire le curieux du vin. Tout est satisfaisant : l’authenticité des cuvées et la transparence des vignerons dans chacune de leurs démarches. Le premier millésime du domaine date de 2016, un signe ? A vous de le découvrir ! 


En conclusion, le vignoble du Languedoc aura ainsi connu des très haut et des très bas. Néanmoins, il est aujourd’hui un incontournable de la route des vins et des caves ! En 2019, l’agence bio récence plus de 17 367 ha de vignes cultivés en bio et 9 504 ha en conversion. Si vous avez la chance de passer par ces vignobles pendant vos vacances pensez donc à tout ce par quoi sont passées ses ceps, et n’hésitez pas à saluer quelques professionnels du vin. 

Je vous invite tous à dire « Oc » à des belles quilles du Languedoc jusqu’au prochain article et surtout : hissez-haut

VL

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences avec les vins de la région et à me souffler des idées pour la prochaine étape dans les régions viticoles de France.


vous préférez un autre format ?

🎙Pour les podcasts Je vous invite à vous rendre sur SpotifyDeezerApple Podcast et de taper les mots clés « Part de l’Ange » afin de découvrir la collection de podcast mise à votre disposition.

📸 Pour les photos, tout se passe sur Instagram. Pour découvrir les dessous d’une passion

💬 Pour les réseaux, ça sera l’éternel Facebook !


PS : je tiens à rappeler que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il convient de boire conscient. Faites honneur à ces femmes et ces hommes qui travaillent pour embellir vos débats et révéler votre sincérité. Restez dignes et ne côtoyez pas l’ivresse, ce serait dommage. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.