Ces bouquets de mots

Rien de plus beau qu’un mot.

Il est maladroit, amoureux, tranchant, doux, confus parfois.

Il prend son temps pour se poser sur une lettre, un post-it, une feuille en vrac. Il est délicat, parfois gribouillé, irrégulier, rapide, salé… Il est le compagnon de ceux qui parlent fort, l’ami fidèle de l’introverti. Il marque la fin d’un espoir ou la porte d’un imaginaire sans limite. Le mot traduit notre émotion. Le mot est nécessaire.

Je lui rends hommage. Lorsqu’il est seul on parle de notion. Lorsqu’il est groupé on parle d’expression.

S’ils nous sont indispensables chaque jour, mettons les sur le devant de la scène pour les voir sous un nouveau jour.

Hissez-haut

VL