La vigne à l'honneur

La vigne à l’honneur : le vin biodynamique la relation fusionnelle entre la terre et l’homme

La vigne à l’honneur est l’occasion rêvée pour explorer les labels qui donnent de la valeur à nos bouteilles de vin. Les modes de culture sont essentiels pour structurer le vin. Comprendre le fonctionnement des domaines, des appellations, mais surtout des cultures est le but de ma micro-série. Nous avons découvert ensemble la spécificité du vin végan dans le précédent article. Il est temps de découvrir maintenant comment est produit le vin biodynamique et surtout ce qui le distingue du vin bio tout court. 

Lire la suite
Par défaut
La vigne à l'honneur

La vigne à l’honneur : Le vin vegan une production paradoxale

Pour conclure l’année 2019 je lance une micro-série thématique qui met la vigne à l’honneur. Grâce à elle je peux vulgariser les appellations ou plutôt les méthodes de viticulture afin de vous aider à décoder et comprendre des labels. Et quoi de mieux pour baptiser cette micro-série que de parler de la notion de vin vegan ? 

Lire la suite
Par défaut
Du vin et des mots

Le Beaujolais : l’histoire d’une région en perpétuel rayonnement

Je n’ai encore jamais bu de Beaujolais Nouveau. Mais en cette année 2019, ça va changer.

Le Beaujolais est une région viticole française qui, encore aujourd’hui, génère de nombreuses interrogations. Pour la plupart des gens elle serait la région la plus « populaire » de France. Le Beaujolais ne comporte en effet « que » dix Crus, ce qui dénote avec les quelques 162 appellations de Bourgogne. On oppose souvent ces deux régions, supposées en guerre par les néophytes. Mais détrompons-nous ! J’étais moi-même jusqu’ici néophytes. Ce que l’on apprend à la lecture de nombreux arrêtés ou livres spécialisés, c’est que le Beaujolais est « le plus vaste et le plus méridional des vignobles de la Grande Bourgogne ». Administrativement donc, le Beaujolais est une région de la Bourgogne. Du reste, du sol à la mise en bouteille, la Bourgogne et le Beaujolais n’ont presque rien en commun si ce n’est l’amour du travail bien fait.

Lire la suite
Par défaut