La vigne à l'honneur

Découverte des vignes de la Côte Roannaise et Côtes du Forez

Recemment on me disait que je me ne me déplaçais jamais à plus de 50 km autour de mon avenue des frères Lumière. Pourtant les fascinants week end m’ont permis de partir du 69 et de découvrir le 42 : et tout s’est bien passé ! Grâce aux équipes de Loire Tourisme j’ai pu admirer la beauté de la Côte Roannaise, des Côtes du Forez et surtout les destinations charmantes de ces deux lieux. Je vous partage mes moments préférés de cette sortie à Une heure de Lyon !

Glaner la vigne où on le peut

Ce séjour s’étendait sur 4 jours malheureusement je n’ai pu me rendre disponible que le week end. Par conséquent j’ai loupé la partie vigne & vignoble ! Mais qu’à cela ne tienne : j’ai su glaner de-ci de -là quelques ceps pour me ravir le coeur ! A commencer par la vue depuis ma chambre au Domaine Delabaude où nous logions durant ce séjour. Du reste, c’est à Saint Maurice sur Loire que j’ai pu observer sans doute les plus belles vignes car elles étaient situées au pieds d’un ancien donjon d’une sacré hauteur. Au sommet nous avions droit à un panoramique fantastique sur la Loire et ses paysage : canon !

Coup de coeur : Le Château de Boën, à Boën sur lignon

Rien n’est plus beau que la vigne. Ça j’en suis convaincue depuis bien des années.

Mais à Boën sur Lignon j’étais bluffée : car là bas on y trouve une demeure impressionnante : le Château de Boen. En plus d’accueillir les vestige du temps d’avant la renaissance, ce lieu abrite l’histoire de la vigne où un musée est consacré à ce sujet et quelques pieds de vignes bien placés !

C’est une femme merveilleuse de passion qui nous a parlé de la famille qui a longtemps siégé dans ces lieux, et du choix de faire de ce château un emblème culturel dans la région. On y découvre dans les combles l’histoire de la vigne de la région avec les outils, les typologies de sols et même les reconstitutions des instants de vie des vignerons.

Ce parcours est passionnant et très instructif pour découvrir la vigne d’avant et la vigne d’aujourd’hui.

Saint Romain le puy : Dégustation avec vue !

Nos excursions étaient ponctuées de banquets, d’animations de musiques, de vignes et aussi de vin ! Pour cette dernière étape du voyage nous avons pu déguster les vins typiques de la région des Côtes du Forez en compagnie de Corinne Anderson, dégustatrice. Rouge comme Blancs ont été dégustés avec une vue !

Une chose est certaine : nul n’est censé ignoré la Loire !

Merci encore à tous les organisateurs du voyage pour m’avoir sortie de ma zone de confort, m’avoir donné envie d’en connaitre encore plus sur cette belle région qu’est la Loire. Et vous chers lecteurs, je ne peux que vous encourager à faire comme moi : aller vous perdre dans les vignes roannaises : Santé !


Vous souhaitez me donner un petit coup de pouce ?

  • Parlez du podcast autour de vous, dans la vie réelle et/ ou sur les réseaux sociaux
  • Offrez moi quelques mots en mettant un avis et en notant le podcast sur Apple podcast
  • Abonnez vous à Vin’pertinent sur votre plateforme d’écoute pour ne rien manquer des prochaines conversations autour du vin !

Si vous avez une idée d’intervenant.e, de personne inspirante du vin, n’hésitez pas à me le faire savoir !

Vous souhaitez découvrir le vin autrement en ma compagnie ?

📹 Pour les vidéos, tout se passe sur YouTube. Pour apprendre le vin pas à pas à travers des questions thématiques.

📸 Pour les photos, tout se passe sur Instagram. Pour découvrir les dessous d’une passion

💬 Pour les réseaux, ça sera l’éternel Facebook !

Par défaut
Du vin et des mots

Qu’importe le contenu pourvu qu’on y pense

Tout est parti d’un questionnement sur l’invention de l’expression « voir le verre à moitié vide ». L’opposition du courant optimiste et pessimiste semblait réductrice. Je ne pouvais décemment pas ne parler que de cette dichotomie. J’ai mis du temps pour trouver ce fil conducteur. Et finalement, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait ivresse, non ? C’est en tout cas ce que disait Musset … A ce détail près qu’ici, le contenant à son importance. Plus encore, en cette période de canicule il semblait très à propos de discuter de quelques liquides. Je vous prie d’apprécier l’ironie…

Lire la suite
Par défaut